Séjour spéléo, toussaint 2013


Dimanche 27 octobre:

Départ pour Bugarach et le Bufo Fret. Arrivés au pied de la montagne, nous rentrons dans le GPS les coordonnées trouvées dans Spelunca. Pas de chance, elles sont en Lambert, non compatible avec la machine ! Après une étude approfondie de la carte, nous nous garons au départ d'un sentier, en pleine chasse au gros gibier… Alors que nous nous équipons, une voiture s'arrête et nous signale que l'entrée n'est pas du tout là, mais à plus d'un kilomètre. Bon départ !!

Nous trouvons finalement l'entrée de la cavité, et nous arrivons jusqu'au Grand Balcon, par une succession de galeries et de puits équipés. De là partent deux réseaux, mais nous n'avons pas le temps d'aller plus loin. Nous reviendrons maintenant que nous savons où est l'entrée !

Le Grand Balcon

 

 

Nous reprenons ensuite la route pour le gîte, à Comus, où nous passerons les nuits suivantes. Il est tenu par Anne, spéléologue qui nous aidera bien puisqu'elle connaît toutes les cavités !

Lundi 28 octobre:

Nous partons au Gouffre des Corbeaux. L'entrée est spectaculaire: un gouffre de plusieurs dizaines de mètres de diamètre, au dessus duquel s'avance une passerelle. Au bout de celle-ci, nous installons la corde pour un rappel plein vide de 38 mètres. Au bout d'une salle immense s'ouvre un puits qui donne accès au réseau. Nous enchaînons une succession de puits et de cheminées, ponctuée d'un passage de lucarne dans lequel nous laisserons beaucoup d'énergie …

Mise en place du matériel
La passerelle d'accès vue du bas

 

 

Le porche d'entrée
Rappel

 

Remontée

 

Mardi 29 octobre:

Départ pour le Trou du Vent de Las Goffas. Un joli puits donne accès à une vaste galerie bien concrétionnée. Nous galérons un peu pour trouver la chatière donnant sur la suite du réseau. Nous avons encore des progrès à faire pour la lecture des topos … Après ce passage s'ouvre une autre vaste galerie, aussi jolie que la précédente.

L'entrée La salle à l'arrivée

 

 

En fait, ce n'était pas là...  

 

 

 

Mercredi 30 octobre:

Anne nous a conseillé d'aller au gouffre de Caoudière, et nous avons récupéré la description par téléphone, ce qui nous a un peu inquiété … En fait, cette description était parfaite, et la sortie magnifique: une belle succession de puits, avant d'arriver dans de très gros volumes où coule une rivière. Merci à Daniel Cavaillès pour sa "topo téléphonique" !

   
   

 

Jeudi 31 octobre:

Nous quittons le gîte: c'est la fin du séjour, mais nous en profitons pour aller à l'Aven Jean-Bernard.

Quelques puits mènent à une grande salle joliment concrétionnée. Au fond de la salle, nous avons la surprise de trouver une grenouille ( à -50 m !!).

   
   
Mais que fait-elle ici ??

 

 

Départ ensuite pour Formiguères afin de retrouver les enfants et d'aller faire la via ferrata de Llo, suivie des bains chaudes bien mérités …

 

RETOUR